Focus sur l’éleuthérocoque, la plante immunitaire de Sibérie

Pour qui?
D’où proviennent les bénéfices du ginseng?
A quoi ressemble cette plante et quelle partie utiliser?
Quels sont les bénéfices de l’éleuthérocoque ou ginseng sibérien?
Comment l’éleutérocoque aide le corps à s’adapter au stress?
Comment bénéficier des bienfaits du ginseng?
Mode d’emploi pour la consommation
Déconseillé à

Revenons tout d’abord quelque peu sur le nom latin de la plante afin  de bien comprendre de quelle variété nous allons parler: il s’agit de Eleutherococcus senticosus – communément appelé éleuthérocoque mais vous pourrez aussi le rencontrer sous les noms de ginseng sibérien, racine de la taïga ou même buisson du diable.

Très abondant aux confins de la Sibérie, il est également présent en Chine, en  Corée et au Japon. Il peuple les forêts de feuillus et de cèdres en plaine et moyenne montagne. Les racines sont récoltées à la fin du printemps ou en automne.

Malgré son nom, le ginseng sibérien est complètement différent du ginseng coréen ou américain, ne les confondez donc pas pas! La différentiation se trouve dans l’action plus physiologique de l’éleuthérocoque alors que le ginseng est plus indiqué dans les troubles psychosomatiques de type stress psychosocial.

L’éleuthérocoque est une plante immunostimulante préventive des maladies bactériennes et virales, spécialement employée pour augmenter la résistance de l’organisme de manière spécifique.

Les bénéfices du ginseng sibérien proviennent de ses différent principes actifs qui stimulent le système immunitaire.

L’éleuthérocoque contient des principes actifs notables: eleutheroside, ciwujianosides, acanthopanaxosides A-C (triterpene saponins) and isofraxidin.

A cet égard, il est utilisé depuis des centaines d’années dans la médecine populaire pour prévenir des refroidissements et de  la grippe mais aussi pour augmenter l’énergie, la longévité et la vitalité…rien que cela!

Pour qui?

Les bénéfices du ginseng sont surtout à privilégier pour les sportifs, les intellectuels et les convalescents. C’est un dopant naturel qui augmente les performances physiques en amplifiant l’oxygénation des fibres musculaires et en diminuant le temps de récupération à l’effort. C’est également un tonifiant général pour remettre sur pied les convalescents en stimulant et fortifiant pour combattre la fatigue physique. Enfin, c’est la plante qui prépare à une activité intense comme les période des examens des étudiants ou le surmenage.

D’où proviennent les bénéfices du ginseng sibérien?

Pour parler des origines de cette plante étonnante, il nous faut voyager à travers la Russie, l’est asiatique, la Chine et le Japon. L’éleutérocoque est originaire de ces régions et ses bénéfices pour la santé sont connus depuis fort longtemps. Sans doute connue des shamans sibériens et utilisée en médecine chinoise, l’éleuthérocoque a fait l’objet de nombreuses études par l’Homme.

C’est définitivement un favori dans la médecine traditonnelle chinoise pour booster la vitalité, l’énergie et l’endurance. En Russie il est largement utilisée comme adaptogène: son action se caractérise par une augmentation de la résistance. Cependant, malgré 200 ans d’utilisation comme un remède populaire en Chine,  l’éleuthérocoque est relativement un nouveau venu sur la scène occidentale de la santé occidentale.

Regardons-y d’un peu plus près

A quoi ressemble cette plante et quelle partie utiliser?

il s’agit d’un petit buisson épineux avec des grappes de baies bleu foncé à cinq noyaux.

Ce sont les organes souterrains séchés, entiers ou coupés qui sont généralement  utilisés en phytothérapie.  La racine est soit séchée et réduite en poudre soit transformée en extrait fluide. Le rhizome est de forme cylindrique irrégulière et porte sur sa face inférieure de nombreuses racines cylindriques. La poudre est brun-jaune.

Attention, alors que l’éleuthérocoque est régulièrement mis sur le marché comme du ginseng parce qu’il a des effets énergisants et de renforcement similaires; il n’a pas pour autant les même principes actifs que les variétés coréenne ou américaine et appartient à un genre tout à fait différent.

Bon maintenant que tout ceci est clair comme de l’eau de roche… Plongeons plus profondément dans les bénéfices de la racine sibérienne…

Quels sont les bénéfices de l’éleuthérocoque ou ginseng sibérien?

En phytothérapie, les bénéfices de cette racine incluent le renforcement du système immunitaire, l’augmentation de l’énergie,  de la vitalité et de la longévité, l’amélioration de la clarté mentale et enfin le renforcement du cœur.

La plupart des bénéfices sont validés par la science moderne.

Les bénéfices connus du ginseng sibérien incluent:

✔ renforcement de la fonction immunitaire

Il est préférable de prendre l’éleuthérocoque lors de la convalescence et en prévention, davantage que lors d’une maladie aiguë. Il est traditionnellement contre-indiqué dans des états d’infections actives mais des preuves supplémentaires sont nécessaires pour étayer cette théorie. Il a été démontré qu’il agit comme un antioxydant, qu’il augmente les anticorps et qu’il prévient contre la récidive des virus communs.

Des médecins russes évoquent son action préventive contre la grippe.

✔ renforcement de la performance

L’éleuthérocoque améliore la performance physique, la fonction cardiovasculaire et l’endurance pendant les périodes d’exercice de haute intensité.

La racine ciblerait les neuropeptides – un marqueur de stress –  cette action n’est cependant pas encore bien comprise.

✔ effets bénéfiques sur la connaissance

Les propriétés antioxydantes de l’éleuthérocoque protégent le cerveau de dommages.

✔ vitalité renforcée

La plante est connue comme une thérapie sûre et efficace pour améliorer la qualité de vie, d’énergie et de bien-être des personnes âgées en cure d’un mois.

Elle est également un ingrédient star pour les stressés: elle aide le corps à s’adapter au stress et lui fournit un renforcement à plusieurs niveaux.

Comment l’éleutérocoque aide le corps à s’adapter au stress?

La plante est considérée comme une plante adaptogène: une plante qui aide le corps à gérer le stress, maintient la vitalité et stabilise tous les manières des processus physiologiques.

Les adaptogènes aident le système surrénal à réguler les hormones et à gérer le stress.

Le ginseng sibérien pourrait aussi:

  • promouvoir la longévité (ceci est plus théorique que réellement validé scientifiquement)
  • exerce un effet radioprotecteur et anti-inflammatoire, il protège par conséquent des effets nocifs de la radiation
  • aider dans les troubles de l’humeur comme les bipolaires
  • aider la fonction dans les états privés de sommeil
  • avantage le système cardiovasculaire via son activité antioxydante
  • apporte un soutien dans la syndrome de fatigue chronique
  • pourrait être utile dans le traitement des allergies

Comment bénéficier des bienfaits du ginseng?

La dose moyenne recommandée pour le ginseng sibérien est de 4 grammes par jour.

Quelques effets secondaires sont cependant à connaître: une diarrhée légère et transitoire, des insomnies, des maux de tête ou de la tachycardie ont été rapportés dans un petit nombre de cas. La prudence est également de mise pour les personnes qui prennent des sédatifs , des barbituriques ou des drogues antipsychotiques.

Association de l’éleuthérocoque avec

L’éleuthérocoque est souvent associé à d’autres remèdes. Les émotifs lui préféreront le ginseng.  On profitera de ses bienfaits en lui associant des plantes comme l’Ashwagandha et le Rhodiola rosea, deux autres plantes adaptogènes. Des essais cliniques sur des patients atteints de pneumonie et soignés par ailleurs par des antibiotiques conventionnels ont montré une nette amélioration sur la durée et l’efficacité du traitement pour le groupe recevant ce mélange adjuvant.

Par ailleurs, une préparation préparée en Suède et constituée d’extraits d’Andrographis paniculata et d’Eleuterococcus senticosus a donné de bons résultats  pour le traitement d’infections respiratoires virales chez des enfants.

Ces trois plantes adaptogènes aident les personnes à s’adapter au stress et à être moins réactives aux sensations d’anxiété et de dépression sous pression.

En résumé,

Les bienfaits du ginseng sibérien vous aident à renforcer votre vitalité, votre système immunitaire et de manière plus générale à améliorer votre qualité de vie,  incluant une fonction cardiovasculaire améliorée et de l’endurance.

Il est potentiellement bénéfique pour toutes ceux qui vivent stressés, sont des fatigués chroniques , les personnes âgées ou ceux qui ont une condition physique diminuée.

Les médecins prescrivent généralement le ginseng sibérien dans la prophylaxie de la grippe, la lutte contre la fatigue physique et intellectuelle, le surmenage et les troubles du vieillissement.

Mode d’emploi pour la consommation

En décoction 2g de racine d’éleuthérocoque dans une tasse d’eau, porter à ébullition , faire bouillir deux minutes puis  laisser infuser pendant 10 minutes et filtrer. Boire une tasse le matin et en début d’après-midi.

En poudre: une cuillerée à café  au petit déjeuner dans de l’eau, du jus ou de la compote.

Faire une cure de trois semaines aux périodes de fatigue ou de changement de saison.

Déconseillé à

L’éleuthérocoque est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes souffrant d’un maladie du foie ou des reins, aux hypertendus et aux enfants de moins de 12 ans.  Il est également susceptible de potentialiser l’effet de l’insuline dans un traitement du diabète. Pour tous ces cas, il est préférable de prendre un  avis médical.

Please follow and like us:

Une pensée sur “Focus sur l’éleuthérocoque, la plante immunitaire de Sibérie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *