L’escholtzia, la plante du sommeil et ses compagnes

Quelle est donc cette plante au drôle de nom?

L’Escholtzia ou pavot jaune de Californie est une plante d’origine américaine où elle poussait originellement sur les dunes côtières et dans les vallées arides de la Californie. Actuellement elle est cultivée dans les jardins où elle pousse très facilement.

Son nom – difficile à prononcer on l’avoue – provient du botaniste russe Escholtz qui a décrit la plante lors d’une expédition dans l’Ouest américain au 19ième siècle. On lui découvrit alors des propriétés analogues à la morphine.

Les fleurs assez grandes sont formées de quatre pétales  qui arborent des couleurs orangé, jaune ou blanc.

Les principes actifs

Elle appartient à la famille des Papavéracées et contient à ce titre de nombreux alcaloïdes dont les pavines : en résumé, des effets anxiolythique, sédatif et un inducteur de sommeil. En tant que chef de file des plantes hypnotiques, la plante est douée de propriétés hypnotiques, spasmolytiques et sédatives. Les Amérindiens l’utilisaient déjà comme analgésique contre les maux de dents et les coliques.

Le GROS avantage de l’escholtzia est son absence de toxicité ce qui permet qu’elle soit employée par toute la famille dès l’âge de 6 ans, à l’exception des femmes enceintes et allaitantes.

  • Elle agit comme un anxiolytique à faible dose et comme sédatif à forte dose.
  • Elle agit comme les tranquillisants mais sans les effets indésirables de ceux-ci.
  • Elle est également antispasmodique et ralentit le rythme cardiaque.
  • C’est une plante à action neurovégétative et psycho-émotionnelle.

Propriétés de l’escholtzia

  • troubles nerveux
  • crampes nerveuses
  • diminution de la phase d’endormissement
  • meilleure qualité du sommeil
  • stress, légères dépressions, peurs
  • troubles du sommeil dus à la douleur ou à l’énurésie chez l’enfant

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage…

La phase d’endormissement est diminuée avec une prolongation de la durée du sommeil mais il faudra alors plusieurs semaines de traitement pour le rééduquer. Elle est surtout utilisée lorsqu’elle est liée à l’anxiété et à une difficulté à décrocher le soir: on parvient pas à s’endormir, on ressasse les problèmes de la journée, etc

Comment la consommer et avec quelles autres plantes?

Ce sont les sommités fleuries qui sont consommées.

Tisane

On peut employer les sommités fleuries de l’escholtzia en tisane deux fois par jour : mettre une cuillerée à soupe de plante dans une tasse d’eau chaude et laissez infuser 10 minutes avant de boire.

Tisane mélangée

Mélange de plantes à effet sédatif et inducteur de sommeil:

  • bractées de tilleul 50g
  • cônes de houblon 15g
  • fleurs de lavande 15g
  • sommités fleuries d’escholtzia 15g

une cuillérée à café bien bombée pour une tasse en infusion le soir avant le coucher .

L’avantage de la tisane le soir est qu’elle permet de réinstaller un rituel du coucher.

Sirop

Sirop qui permet d’induire le sommeil et d’en prolonger la durée:

  • HE oranger petit grain bigarade 1 g
  • HE mandarinier 0.5 g
  • extrait fluide d’escholtzia 50ml
  • Tilia tomentosa Macérat glycériné 1DH 60ml
  • sirop simple qsp 250 ml

1 cuillerée à café le soir avant le coucher avec un verre d’eau ou mieux dans une tisane.

En association avec d’autres plantes

L’escholtzia s’associe avec d’autres plantes qui agissent également sur la sphère nerveuse:

La passiflore pour un état d’agitation psychomotrice contraint le sommeil

L’aubépine lorsqu’il existe un hyperfonctionnement sympathique

La valériane pour des ruminations liées à une exaspération émotionnelle

Valériane

La mélisse qui possèdes des propriétés spasmolytiques

Mélisse

Le lotier pour des réveils nocturnes

Lotier

Pour compléter ces associations,  on pourra également y ajouter une cure de magnésium.

L’escholtzia se présente aussi sous la forme de teinture-mère ou de gélules.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *